navigation

Attention trop de musique, tue la pub ! 20 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Audio,Musique de pub,Spots , 1 commentaire

schtroumfmusicien.bmpLes radios locales et leurs studios de production font parfois des erreurs en plaçant trop de musique dans les spots locaux. Le plus souvent pour faire plaisir au commerçant local qui aime bien tel ou tel morceau. Vous remarquerez une nette différence entre la pub nationale et la pub locale. Certes les moyens de production ne sont pas comparables. Les pub nationales sont le plus souvent a capella, les locales souvent noyées dans un « tapis musical » du début à la fin. Pour les spots locaux, la musique sans justification absolue est souvent une erreur car elle «camoufle» le spot dans un programme généralement musical.

Le chef d’antenne est plutôt content, l’annonceur lui s’étonnera du peu de retours de sa pub. Autre problème ; il est souvent impossible (surtout pour les cerveaux masculins qui ne peuvent pas faire 2 choses en même temps, c’est prouvé) de mémoriser à la fois le message texte et à la fois la musique. D’où une confusion et une faible mémorisation. Les vendeurs de pub et leurs clients aiment les spots «dynamiques», parce qu’ils ressemblent à des spots de pub selon eux. C’est là l’erreur. Rien ne vaut un bon spot a capella, chargé d’émotion, avec une voix profonde, une histoire qui connecte l’auditeur avec une expérience personnelle… Tout cela n’a rien à voir avec l’identité sonore (un jingle de 3 notes ou un refrain connu qui souvent n’excède pas quelques secondes), qui par contre permet d’améliorer considérablement les taux de mémorisation.  Vous devriez d’ailleurs vendre une création d’identité sonore à tous vos clients annuels.

Vous trouverez des infos intéressantes à ce sujet :
-
en page 45 dans l’excellent Guide de la Radio édité par Lagardère Publicité à l’adresse suivante http://www.lagardere-active-pub.com/panorad_paysage.php
- beaucoup de liens au sujet de la pub radio sur mon site www.mediatic.ch
- des exemples de spots radio sur ce blog.

Enfin, pour nous réconcilier avec la musique de pub, voici 2 minutes 35 de lounge SNCF comme vous ne l’avez jamais entendu. On monte le son et on clique sur  sncf.mp3 

Opération “Auto Essai du Mercredi” 19 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Automobile,Cross medias,Web , ajouter un commentaire

testdrive.jpg

 

Une idée qui marche fort aux Etats-unis et que vous pourriez mettre en place sur vos antennes. Voici le concept original : Le but est de motiver vos auditeurs à se rendre chez un concessionnaire pour tester des véhicules et de partager  leurs impressions. L’intérêt est d’attirer les auditeurs dans les concessions en milieu de semaine, le mercredi, jour clé avant les prises de décision d’achat en ligne ou dans les garages. Chaque semaine la radio sélectionne des auditeurs (par téléphone, en direct,  par sms ou par inscription sur le site de la radio). Les auditeurs sélectionnés vont essayer un nouveau modèle le mercredi matin (si possible accompagné par un animateur de la station). Les commentaires du testeur sont soit diffusés à l’antenne l’après midi, soit disponibles sur le site internet de la radio. Dans une version simple (qui n’implique pas l’antenne) vous pouvez monter cette opération avec des spots promo, des inscriptions par sms, un test avec un vendeur de la concession et un commentaire écrit du testeur sur une page de votre site consacrée à l’opération. Dans une version plus sophistiquée, le commentaire audio ou mieux, vidéo est un plus.

Success story : Allo Plombier 17 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Audio,Plomberie,Retours sur investissement,Spots , ajouter un commentaire

 

plombier.jpgPour son lancement, Allo Plombier à choisi 100% Radio à Castres et Mazamet : une campagne ponctuelle de 3 fois 5 jours ( du mardi au samedi) avec 6 à 7 spots par jour. Ainsi Allo Plombier existe maintenant aux oreilles de milliers d’auditeurs qui n’auront pas besoin d’ouvrir les Pages Jaunes pour trouver parmi des dizaines de concurrents leur dépanneur de proximité. Campagne commercialisée par Nicolas Pinel, 100%Radio. Spot produit par AB Studio : alloplombier.mpg

 

 

Neuromarketing: neurosciences, émotions et consommation 16 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Marketing,Neuromarketing,Spots , 2 commentaires

cerveau.bmp


Consommer, c’est avant tout la recherche d’un plaisir. Or, le plaisir naît dans certaines régions du cerveau. Mieux comprendre comment elles fonctionnent, c’est ce que les techniques en imagerie cérébrale permettent de faire aujourd’hui.
Ainsi, les expériences les plus récentes commencent à sonder ce qui se passe dans la tête des clients potentiels : des profils particuliers de l’activité cérébrale permettent par exemple d’expliquer pourquoi une marque de soda ou de voiture est privilégiée par rapport à une autre.

Aujourd’hui, avec les techniques d’imagerie cérébrale, les expériences permettent de visualiser les zones d’activité du cerveau humain mis en situation de consommation, en particulier les zones associées au plaisir : « Il ne faut pas oublier que le traitement de toute information provenant de l’environnement se produit d’abord dans les régions cérébrales dédiées aux émotions, avant de l’être au niveau des fonctions cognitives supérieures», selon Elisabeth Koestner, titulaire d’un doctorat en neurobiologie. Ainsi, les circuits cérébraux de plaisir-récompense ou de peur-punition sont actionnés très tôt dans l’acte « réfléchi » de décision d’achat. Par ailleurs, l’acte de consommer ne répond pas uniquement à un besoin vital biologique. On le sait depuis longtemps, il peut être influencé entre autre par la recherche d’un statut social ou par des facteurs culturels. L’IRM a permis de le mettre en images : la cartographie cérébrale montre ainsi des différences entre un amateur de soda qui choisit sa boisson, même inconsciemment, d’après le plaisir que lui procure l’identification à la marque, et celui qui la sélectionne d’après ses préférences purement gustatives.  

Qu’en est-il de la peur ? Peut-elle également modifier des comportements de consommation ? Dans le cas des campagnes anti-tabac, on constate que faire peur ne suffit pas toujours à faire cesser un comportement indésirable, car le cerveau peut être inhibé, rester sans réaction face aux mots et images chocs illustrant les atteintes à la santé…C’est notamment ainsi que, malgré les dangers, la consommation de cigarettes se poursuit. Pour être plus efficace, les messages dissuasifs doivent également s’orienter vers un axe de plaisir (ne pas fumer fait davantage plaisir que fumer) en proposant des situations de bien-être, de convivialité, de liberté retrouvée associées à la non consommation du tabac.  Bien que d’un coût encore assez élevé, le neuromarketing, aujourd’hui émergent, est sans doute appelé à se développer. Avec lui, les craintes liées à la manipulation des individus resurgissent. Cela dit, les résultats des recherches sont plutôt rassurants : nous ne possédons pas un simple «bouton achat» dans nos têtes, bouton que les entreprises pourraient activer à volonté. L’achat est le fruit de processus cérébraux complexes.  (extrait) CH – Groupement Romand des Etudes de Marché GREM www.info-grem.com 

Marketing en ligne : doublement des dépenses d’ici cinq ans 13 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Cross medias,Web , ajouter un commentaire

Les dépenses de marketing en ligne en Europe vont doubler au cours des cinq prochaines années, pour passer d’environ 7,5 milliards d’euros en 2006 à plus de 16 milliards en 2012, selon une étude de Forrester Research. Le marketing en ligne (y compris les publicités par courrier électronique et les moteurs de recherche) devrait alors représenter 18% du total des budgets médias. (Journaldunet.com 13.07.07). Ce message s’adresse aux opérateurs radio de proximité qui pensent toujours qu’il n’y a pas d’avenir pour eux sur la toile. Pour les autres je vous propose une formation intensive intitulée « Concevoir et commercialiser un site internet local » incluant de très nombreux exemples de contenus de proximité et de sources de revenus locaux. Plus d’info sur le site www.mediatic.ch ou sur demande à michelcolin@mediatic.ch

Tout connaître sur l’animation du rayon vin 12 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Cross medias,Grande distribution,Promotion,Vins , ajouter un commentaire

raisin.jpg
La FCD et la FNSEA lancent ensemble le site www.animationsvin.fr, censé guider tous les intervenants du vin sur les animations dans les magasins. Voici encore une bonne source d’information pour vous aider à proposer des idées de promotion à vos clients GMS. Les animations vin dans les magasins de grande et moyenne surface sont une chance pour le monde du vin et du commerce.
La Fédération du Commerce et de la Distribution, qui regroupe les principales enseignes et la FNSEA, qui représente l’ensemble du monde agricole ont ainsi décidé de créer ce site pour présenter les partenaires, donner les conditions de succès d’une animation vins, proposer des exemples transférables et indiquer les contacts dans les enseignes et chez les producteurs pour multiplier ces animations. 
Si votre interlocuteur directeur de magasin rechigne à investir seul dans la pub radio, il vous reste la possibilité d’impliquer un producteur local pour partager les retombées d’une campagne de promotion sur votre antenne. A découvrir : www.animationsvin.fr

Un exemple de spot local pour un cru du terroir, c’est à Mazamet évidemment !  atac30sec.mp3 (100% Radio)

Les avantages d’une offre d’emploi à la radio 5 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Emploi , ajouter un commentaire

paribasrecrute.gifQue la presse écrite et les sites internet se gavent avec les ressources provenant des offres d’emploi, n’est pas une fatalité pour les radios. En effet, utiliser le média radio pour recruter apporte quelques avantages :

L’annonce d’emploi diffusée à la radio touche aussi des personnes qui ne sont pas à la recherche d’un job. On augmente donc le potentiel de réussite, car les entreprises cherchent souvent à débaucher des salariés actifs. 
- Les amis, la famille, entendent aussi le message et peuvent servir de relais

- Pour le prix d’une seule parution presse, il est possible en radio de répéter plusieurs fois le message durant plusieurs jours, si possible au même horaire pour viser la même cible. 
- L’annonce d’emploi à la radio permet également d’appuyer la notoriété de l’annonceur à grande échelle et de manière répétitive. 

- L’effet positif (création d’emploi, acteur de la vie locale, entreprise en développement…) est ainsi valorisé vers le grand public, celui qui n’épluche pas systématiquement les pages emplois des journaux. 
- En cas d’urgence l’annonce d’emploi à la radio peut être diffusée le jour même (recherche d’intérimaires…) ou dès le lendemain matin. C’est plus rapide que la presse écrite. 

Certaines entreprises qui recrutent fréquemment dépensent des sommes considérables en annonces d’emploi dans la presse. Contactez ces gros annonceurs locaux avec qui vous n’avez peut-être encore jamais parlé des avantages du média radio. Et pour illustrer ce sujet voici un exemple d’annonce de recrutement pour les gardes frontières suisses :
>
corpsdesgardesfrontieres.mp3  

2007, un bon millésime pour les vins étrangers sur votre radio 2 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Grande distribution,Promotion,Vins , 1 commentaire

hardys.jpg

Le caviste Nicolas a fait des productions du Nouveau Monde un axe de différenciation. Dès l’automne 2006, il a mis en avant une sélection de 50 bouteilles venues d’Australie (marque Yellow Tail) comme du Chili (Casillero del Diablo) ou de Californie (Wolfhouse) lors de sa semaine WorldWine. C’est toutefois la grande distribution qui représente 80% des ventes à emporter. «Pour le moment, ce sont les connaisseurs qui en consomment le plus, reconnaît Pascal Baisnée, responsable du marketing de Maison Malesan (groupe Castel). Selon nos études, ces acheteurs ont plus de 45 ans.» Cette assertion vaut surtout pour les vins d’Afrique du Nord. Car du côté des acheteurs de produits chiliens ou californiens, c’est-à-dire du Nouveau Monde, l’âge diminue. «Ce sont les 25-30 ans qui se font plaisir avec un vin de contrée plus lointaine, qu’ils associent à de la cuisine exotique», poursuit Pascal Baisnée. Les pays étrangers les plus en vue sont l’Espagne avec la marque Torres, la Californie avec Woodbridge, le Chili avec Concha Y Toro,  et l’Australie avec Hardy’s. Gallo invite à la découverte des vins du nouveau monde avec un coffret cadeau rempli de trois bouteilles de cépages différents (Californie, Australie, Afrique su Sud). 

Les vins australiens et néo-zélandais vont particulièrement profiter de l’effet Coupe du Monde de Rugby. Voici pour vous une occasion de solliciter les cavistes, négociants et grandes surfaces pour leur proposer de promouvoir ces vins sur votre antenne durant l’été puis durant la Coupe du Monde de rugby

Source  LSA 14 juin 2007

BTS TC1 JOLIMONT |
Pour ceux qui rêvent de for... |
Gestion de Patrimoine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Investir en Bulgarie
| argent facile
| grp1arcadcesi