navigation

2006-2007 : un bon cru pour l’écoute radio 25 octobre, 2007

Posté par Michel dans : Documentation,Internet,News,Sondages,Web , trackback


micro.pngEn France, la saison 2006-2007 s’est révélée un très bon cru pour le média radio, avec 83,5 % d’audience cumulée.

La durée d’écoute par auditeur a progressé régulièrement tout au long de la période pour une moyenne sur la saison de 2 heures 56 minutes (1).
Les stations généralistes sont celles qui bénéficient le plus de l’embellie. L’effet stimulant d’une actualité nourrie par les élections présidentielles et législatives  y a probablement en partie contribué. Ces résultats confirment le rôle quotidien de la radio auprès des Français pour l’information quotidienne et le débat d’idées (1).
Les stations musicales enregistrent une part d’audience supérieure à celle des programmes généralistes auprès des vacanciers.
Les auditeurs de la radio sont généralement fidèles et réguliers : 47,5% des personnes âgées de 13 ans et plus déclarent écouter la radio tous les jours (cinq jours sur cinq) en semaine (3).

Une écoute de plus en plus hors domicile

Si les Français écoutent encore majoritairement la radio à domicile (51,7% des pratiques), cette domination a tendance à s’effriter d’année en année.  Les Français écoutent de plus en plus la radio en voiture (26,1%) et sur leur lieu de travail (18,2%) – pratique qui progresse notamment grâce à l’écoute sur Internet.
Ce phénomène s’accompagne en parallèle d’un renforcement de l’écoute des plus actifs et des plus mobiles, catégories traditionnellement les plus consommatrices de radio*.

Des nouveaux modes d’écoute encore émergents

Le nombre de Français qui écoutent la radio en direct sur Internet progresse régulièrement : de 8,4 millions de 13 ans et plus au deuxième semestre 2006 à on passe à près de 9 millions, soit 17,4% des personnes âgées de 13 ans et plus (4).
Les Français recourent de façon encore ponctuelle à l’écoute de la radio en différé : à ce jour, ils sont 5 millions à l’avoir déjà fait. Les deux tiers d’entre eux l’ont écoutée en streaming – sur le site Internet de la station – le tiers restant en podcasting, après avoir téléchargé une tranche ou une émission (4).

La mesure d’audience de la radio s’adapte aux évolutions des modes d’écoute
L’enquête 126 000 Radio de Médiamétrie et le Panel Radio prennent en compte tous les supports de réception de la radio : tuner, télévision numérique, Internet, téléphone mobile et baladeur radio. Elle prend également en compte toutes les localisations d’écoute y compris l’écoute en mobilité.

Les webradios font elles aussi partie intégrante de la mesure, qu’elles soient des émanations des stations hertziennes, nationales et locales disposant d’un émetteur sur le territoire français, ou qu’elles soient des webradios indépendantes.
A ce jour, les webradios rassemblent une audience cumulée de 0,2%, soit environ 100 000 personnes sur une journée moyenne (1), ce qui correspond à un doublement en six mois.

L’enquête 126 000 Radio et l’enquête Grilles Radio d’Eté sont réalisées auprès de la population âgée de 13 ans et plus, résidant en France métropolitaine. 126 000 interviews ont été réalisées du lundi au dimanche, du 4 septembre 2006 au 1er juillet 2007 pour la 126 000 Radio et 13 500 interviews en été du 2 juillet au 2 septembre. *Quart d’heure moyen Lundi-Vendredi 5h-24h Sources : (1) Mediametrie 126 000 Radio 2006-2007 (2) Mediametrie Grilles Radio d’Eté 2007 (3) Mediametrie Panel Radio 2006-2007 (4) Mediametrie OUI (Observatoire des Usages de l’Internet). Janvier-Mars 2007 www.mediametrie.fr

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

BTS TC1 JOLIMONT |
Pour ceux qui rêvent de for... |
Gestion de Patrimoine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Investir en Bulgarie
| argent facile
| grp1arcadcesi