navigation

Le teasing plurimédia de Lagardère Publicité 29 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Convergence,Cross medias,Internet,Marketing,Promotion,Success Stories,Teasing,Web , ajouter un commentaire

myriam.jpg

C’était fin août 1981. Depuis, la campagne d’auto promo de l’afficheur Avenir est devenue culte. Les suisses se souviennent aussi d’Angie Becker rendue célèbre en 1999 par l’afficheur SGA.

angiebecker.jpg

Nous souviendrons nous d’Emma, la première campagne de teasing pluri-media orchestrée par Lagardère Publicité ?

emma3.jpgemma2.jpgemmajetaime.jpg

 

Depuis le 12 novembre, les déclarations d’amour de Paul sont partout dans les médias : sur internet, dans les journaux, à la radio, à la télévision, dans les rues. Lagardère Publicité (www.lagardere-pub.com) a voulu montrer sa compétence 360° avec une campagne pluri média novatrice. A ce jour, le blog www.emmajetaime.com a été visité à 150.000 reprises et 500 messages y ont été déposés. Les vidéos ont elles été visionnées 15.000 fois.

Le hard discount attire vos auditeurs 23 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Documentation,Grande distribution,Hard discount,Negociation,Préparation,Retours sur investissement,Vins , ajouter un commentaire

Selon une étude de l’Insee intitulée « quels lieux d’achats pour quels produits ? », réalisée en 2006, 13% des ménages français achètent les produits alimentaires dans les magasins à bas prix, contre 7% cinq ans plus tôt.

leclercmai6801.jpg

Ce sont surtout les ménages ayant le niveau de vie le plus faible, soit 20% d’entre eux, qui réalisent près de 20% de leurs dépenses d’alimentation dans les magasins de hard discount. Cette part tombe à 5% pour les 10% les plus aisés. A l’inverse, les ménages ayant un niveau de vie élevé ont tendance à s’approvisionner dans les commerces de proximité (18%) et sur les marchés (9%), voir auprès des producteurs. La part de dépenses dans les magasins de proximité s’effrite partout en France, sauf à Paris où elle augmente légèrement. Dans les grandes communes, mieux dotées en hypermarchés, les ménages dépensent davantage dans les grandes surfaces, qui représentent jusqu’à 36% de leur budget alimentaire (LSA.20.11.07).

Vous pouvez argumenter auprès de vos prospects en extrapolant ces chiffres avec vos données d’audience. Par exemple, si vous avez 10’000 auditeurs RDA (responsables des achats), il est probable que 13% d’entre eux, donc 1’300 consommateurs à l’écoute de votre radio, sont des clients actuels ou potentiels de magasins hard discount. Cette approche vous permet de concentrer votre argumentation sur la problématique de votre client, sur son public cible, avec beaucoup d’empathie. De cette manière vous sortez du sketch de la discussion uniquement centrée sur le prix de vos spots, mais vous amenez le client à mesurer le potentiel de consommateurs qui écoutent votre radio et qui pourraient remplir son magasin.

 

Nouvelle technique de vente made in USA 19 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Automobile,Ecole de danse,Vente , 1 commentaire

Comme chaque fin d’année, les vendeurs américains d’automobiles cherchent à liquider leurs stocks de véhicules. Les publicités des constructeurs doivent innover, ne pas se ressembler. Voici comment Kia arrive à sortir du lot avec un spot TV qui recycle la chanson Maniac.

Image de prévisualisation YouTube

Au lieu de chanter « il danse comme il n’a jamais dansé » les paroles sont «  il vend comme il n’a jamais vendu ». Ok les vendeurs ? Prêt pour répéter la chorégraphie ? Allez, on monte le son, 1,2,3…

OP antenne et promotion d’une destination touristique 17 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Cross medias,Jeux,Promotion,Success Stories,Voyages , ajouter un commentaire

onefmabudhabi.png

Pour assurer la promotion d’une ligne aérienne, d’un office de tourisme étranger, d’une chaîne d’hôtels voici un concept excellent qui assure une promo retentissante et qui peut aussi générer des revenus.

Dans le cas de ONE FM, la station a réalisé le morning en direct de l’hôtel Shangrila à Abu Dhabi. Selon Antoine de Reamy le patron de la radio ; « les frais ont  pratiquement été couverts par les 2 partenaires, la compagnie aérienne Etihad et l’hôtel. Le budget est important car une personne est venue en repérage avant que l’équipe du morning et un technicien ne débarque pour plusieurs jours ». Durant le morning les animateurs ont interviewé des suisses installés dans la région, commenté leurs découvertes touristiques (balade dans le désert, ski dans les dunes de sable..), décrit l’hôtel Shangrila, interviewé des personnalité locales. Les flashes infos et l’info trafic du matin étaient diffusés depuis les studios de Genève. Les auditeurs pouvaient aussi gagner un voyage sur place en jouant par sms. Les photos de l’aventure sont disponibles sur le site de la station www.onefm.com

Antoine de Reamy  poursuit « Nous allons passer une semaine à Pékin avec notre autre station Lausanne FM au printemps prochain, avec le Comité Olympique de Lausanne ».

Dans le passé, ONE FM avait déjà monté ce genre d’opérations. La première fut à New York avec la compagnie Swiss Airlines et EMI à l’occasion de la sortie d’un album et d’un concert des Rolling Stones au Madison Square Garden. L’équipe du morning a aussi accompagné les participantes à l’élection Miss Suisse Romande en Tunisie avec Tunisair, l’Office du Tourisme de Tunisie et un hôtel thalasso. One FM avait emmené des auditeurs à Saint Tropez lors d’une OP montée avec les grands magasins Manor.

« Nous sommes sollicités par d’autres compagnies aériennes et d’autres offices de tourisme pour renouveller cette opération qui a beaucoup de succès. Nous pensons le refaire tous les 3 mois » conclu Antoine de Reamy.
 

La radio locale la plus active sur le web

Posté par Michel dans : Convergence,Cross medias,E-commerce,Internet,Web , ajouter un commentaire

rougefm.jpg

Si vous recherchez un bon exemple de site web de radio locale ou régionale, rendez-vous sur www.rougefm.com . Le site est un média à part entière et non une simple vitrine de l’antenne. Le trafic annoncé est de + de 65’000 visites/mois, + de 1’000’000 pages vues/mois et jusqu’à 4’000 auditeurs quotidiens. Deux autres web radios sont accessibles depuis le site :  www.radiosport.ch et www.rougeplatine.ch. Le groupe Rouge FM qui possède aussi Radio Lac et la régie suisse de La Radio Plus  génère déjà plus de 10% de son chiffre d’affaires grâce à ses revenus internet. 

 radioshoppingcom.jpg

Dernier né, le site www.radioshopping.ch permet à la radio d’exploiter l’énorme marché publicitaire local, que seules les pages jaunes entreprennent aujourd’hui. Suivant l’exemple américain www.radioshopping.ch permet aux internautes de télécharger des bons de réductions avantageux. Cela en fait un site de bonnes affaires incontournable pour tous les commerces locaux, du plus petit au plus grand. La promotion est assurée par les radios du groupe

Ecoutez un exemple de spot qui mentionne 3 partenaires :

Chiffres clés de l’étude Ipsos sur la convergence des médias 14 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Convergence,Cross medias,Marketing , ajouter un commentaire

radiosurportable.jpg

Les habitudes de consommation convergente sont différentes d’un contenu media à l’autre. La radio bénéficie de la consommation la plus régulière : 29% des convergents Radio l’écoute tous les jours ou presque sur un support numérique.

Les consommations en différé et sur supports mobiles gagnent un peu de terrain.

63% des internautes ont consommé de façon convergente un contenu radio ou télévision en direct. Ce mode d’écoute, le plus répandu, est cependant en baisse par rapport à la vague 1 (67%).

La consommation de contenus media via téléphone portable est passée de 15% à 17% auprès des internautes, principalement pour les formats audio. L’utilisation d’un baladeur pour écouter la radio ou regarder un contenu TV a augmenté de 13%.

31% des internautes ont déjà écouté une radio présente exclusivement sur le web au cours des 3 derniers mois. On retrouve parmi ces auditeurs de webradios une part importante de moins de 35 ans (57%) et d’initiés aux nouvelles technologies (très à l’aise : 84%). Les webradios s’inscrivent dans un processus de découverte et la régularité de leur écoute est en devenir. Pour l’instant, seuls 9% des internautes ayant déjà écouté une webradio le font « tous les jours ou presque », 40% au moins une fois par semaine.

Plus d’infos sur l’étude : www.ipsos.fr

Chiffres clés du e-commerce de proximité 10 novembre, 2007

Posté par Michel dans : E-commerce,Grande distribution,Internet,Investissements pub,Web , ajouter un commentaire

paeshopping2.jpg

-20 à 25% des produits de grande consommation au niveau mondial, seront livrés au domicile des consommateurs en 2016 » (Source : Global Commerce Initiative, étude publiée en septembre 2006).

-85 % des internautes demandent que les magasins qu’ils fréquentent aient un site marchand (Source 3e baromètre Fevad-Mediametrie//NetRatings).

-150 euros en moyenne, c’est le panier moyen d’un internaute qui commande ses courses alimentaires en ligne. C’est 3,5 à 4 fois plus élevé qu’en magasin. En contrepartie, l’internaute ne fait ses courses que toutes les trois semaines contre une fois par semaine dans le monde physique (Source : Provencia)

- 65 articles, c’est ce que contient en moyenne un panier de produits de grand consommation de 150 euros, commandé auprès d’un supermarché en ligne (Source : Proxi-Business).

-1 heure, c’est le temps moyen nécessaire pour préparer dans un hyper ou un supermarché (picking magasin) une commande alimentaire d’un montant de 150 euros et la livrer au domicile du consommateur (30 minutes pour la préparation et autant pour la livraison) (Source : Proxi-Business). (LSA 09.2007).

Moralités :

1, Motivez vos commerçants locaux à se lancer dans le e-commerce si ce n’est pas déjà fait. Car après la concurrence des grandes surfaces et des centres commerciaux ils vont devoir affronter l’internet de proximité.

2. Rien de mieux qu’un spot radio pour promouvoir une adresse web, donc générer du trafic sur les sites, surtout pour un commerce de proximité qui cible des clients locaux.

Gaz, électricité : les nouveaux acteurs 3 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Energie , 1 commentaire

lectricit.jpg

Il y a de la concurrence et de la nouveauté dans le secteur de l’énergie donc du potentiel pour des annonces locales.

Le consommateur a désormais le choix entre EDF-GDF et Altergaz 0 800 1000 48, Direct Energie 0 820 16 17 16, Electrabel 0 800 01 02 01, Enercoop 01 73 02 69 25, Proxelia 0810 600 509,  Planete UI 08 74 76 30 19, GEG Sources d’Energie 04 76 84 38 00 et Poweo 0 800 008 800.

Vos spots radio peuvent soutenir une prospection locale, promouvoir une offre de lancement, motiver vos auditeurs à franchir le pas. Pour changer de fournisseur il suffit de souscrire un contrat chez le fournisseur de votre choix. Votre ancien contrat sera automatiquement résilié. L’opération ne nécessite aucune intervention sur le compteur ni sur votre installation.

Pour plus d’infos sur le sujet consultez le site www.energie-info.fr ou le dossier comparatif dans le numéro 421 du magazine  60 millions de consommateurs.

BTS TC1 JOLIMONT |
Pour ceux qui rêvent de for... |
Gestion de Patrimoine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Investir en Bulgarie
| argent facile
| grp1arcadcesi