navigation

Les annonceurs n’entendent pas couper dans les budgets pub 13 décembre, 2008

Posté par Michel dans : Automobile,Investissements pub,Promotion,Retours sur investissement , ajouter un commentaire

affichevivelapubrecadre.jpg

Extraits de l’article de Jean-Michel Bélot sur www.lepoint.fr

Les annonceurs français n’ont pas l’intention de couper drastiquement dans leurs budgets publicitaires en 2009 malgré la crise, mais plutôt de concentrer leurs investissements sur les médias les plus efficaces.

« Il ne suffit plus de détailler les qualités intrinsèques des véhicules », a souligné la porte-parole de Renault. « On doit rassurer les clients sur la pertinence de l’offre et continuer à susciter la petite émotion liée à l’achat d’une voiture ».

Pour Loïc Armand, les annonceurs, plus que jamais à la recherche d’optimisation et de rationalisation, vont être tentés de concentrer leur communication sur certains produits, privilégiant pour les autres les promotions en magasins.

« Face au conservatisme ambiant, les annonceurs à très court terme vont sans doute rechercher de la flexibilité« , a-t-il ajouté, citant des « médias tactiques à réponse rapide » comme la radio, la presse quotidienne, les gratuits, le marketing direct et « à la marge » l’internet.

L’article de  Jean-Michel Bélot sur www.lepoint.fr

Le King du Cross Media 6 novembre, 2008

Posté par Michel dans : Base de donnees,Cross medias,Internet,Investissements pub,Marketing,Mediaplanning,Préparation,Promotion,Publicite radio,Retours sur investissement,SMS,Spots,Statistiques,Success Stories,Web , ajouter un commentaire

Obama Hype

La réussite d’Obama n’est pas un hasard. L’efficacité de la stratégie marketing et du mix média des Démocrates restera dans les annales de l’histoire du marketing : 

Le premier candidat à utiliser massivement Internet, les réseaux sociaux (Facebook, My Space), les e-mails, les SMS.
Le premier candidat à diffuser un spot de 30 minutes à la télévision.
Une présence terrain événementielle soutenue par des millions d’appels téléphoniques.
Une organisation spectaculaire conduite par une vision claire, des messages simples, créatifs et efficaces.
Radio , presse, affichage, merchandising, rien n’a été épargné dans ce mix media à 641 millions de dollars versés par 3.2 millions de donateurs.

A l’arrivée, une participation record de 66% des électeurs et 52% des voix.

Design d’antenne et production pub 24 octobre, 2008

Posté par Michel dans : Formation,Le Radio,Neuromarketing,Publicite radio,Retours sur investissement,Spots,Voix pub , 5 commentaires

Le Radio 2008 habillage et spots pub 

(Salon Le Radio2008)
Lors de cette conférence, des studios d’enregistrement ont défendu l’importance de l’habillage et de la qualité des pubs dans le succès de l’antenne. Pour Bruno Witek «la qualité de l’habillage d’antenne reflète l’état de santé de la radio ». Attention aux habillages que l’on entend sur trop de stations locales et qui ôtent toute personnalité. Le grain des voix des speakers reste une valeur précieuse.

Nicolas Chagny a relevé la différence de qualité entre les spots nationaux et les locaux. Les studios répondent comme toujours qu’il s’agit d’une question de prix. Selon moi c’est aussi une question de compétences et de créativité.

Personne ne m’a répondu lorsque j’ai demandé ce que font les studios en matière de formation des producteurs en termes d’efficacité du message (mémorisation, attribution, neuromarketing, conseils stratégiques, post tests…).

Que vous ayez la réponse ou besoin d’aide, n’hésitez pas à me contacter !

Les conférences du salon Le Radio 2008 16 octobre, 2008

Posté par Michel dans : Conferences,Formation,Investissements pub,Le Radio,Mediaplanning,Planification,Publicite radio,Retours sur investissement,Sondages,Statistiques,Success Stories , ajouter un commentaire

Salon Le Radio 2008  Du 20 au 23 octobre, le Salon Le Radio vous offre 18 conférences gratuites pour mettre à jour vos connaissances sur l’actualité des nouvelles technologies audiovisuelles.

J’aurai le plaisir d’animer la conférence du mardi 21 octobre « La pub radio est-elle efficace ? ».  Comment parler de retours sur investissement ? Quelles sont les connaissances et les études sur l’efficacité publicitaire en radio ? Créativité et/ou efficacité ? Spots locaux vs spots nationaux…

Participeront (sous réserves) :  Mark Barber RAB UK, Zysla Belliat IREP, Emilie Charbonne MKT, Valérie Déjean Marketing Scan, Jean Yves Grangier NRJ Global, Jacques Iribarren 100% Radio.

Paris Expo, Porte de Versailles, Hall 7.3. Site et programme détaillé des conférences :
www.mix-media.eu/CONFERENCES2008

 

Il est temps d’utiliser efficacement le média radio 21 juillet, 2008

Posté par Michel dans : Dispositifs,Formation,Internet,Planification,Publicite radio,Repetition,Retours sur investissement,Success Stories,Web , 1 commentaire

posteradio.jpg

Je lis chaque jour plus d’articles vantant les qualités de l’internet au détriment des médias classiques. Je viens de lire une brillante analyse comparant l’efficacité, le rapport coût/rendement d’une campagne radio vs une campagne online (Adwords + Référencement). Ce n’est pas une raison pour jeter le discrédit sur la radio.

Je le répète souvent « tous les médias sont efficaces si vous savez les utiliser correctement ». Et malheureusement, trop souvent, les campagnes radios sont truffées d’erreurs qui ne peuvent conduire qu’à un échec certain : spot confus voire incompréhensible, promo du client sans intérêt, message amateur sans U.S.P., planification sans la moindre réflexion stratégique, floating sans répétition suffisante sur la cible… Les annonceurs qui utilisent efficacement la radio savent combien leur rapporte le média magique aux retours si rapides.

Aujourd’hui, la faiblesse du média radio face à internet c’est surtout la faiblesse des compétences dans la conception des campagnes. Il est maintenant vital d’apprendre à faire du médiaplanning performant, à concevoir des messages efficaces pour que les campagnes radio de vos clients soient rentables.

Une brillante idée marketing venue d’Afrique 13 décembre, 2007

Posté par Michel dans : Marketing,Promotion,Retours sur investissement,Success Stories,Telecoms , 1 commentaire

cellcom.jpg

Cellcom, l’opérateur télécom n°1 au Liberia, vient d’organiser samedi dernier une géniale opération de promotion. Un concert d’artistes libériens qui a réuni 35’000 spectateurs dans le tout nouveau stade de Monrovia.

Pour rentrer, le public devait simpletalhendler.jpgment montrer la carte prépayée Cellcom spécialement éditée pour l’occasion. Les cartes à 5$, 10$ et 50$ (VIP) donnaient droit à différents accès dans les tribunes. Le concert était donc « gratuit » pour les clients Cellcom car la carte contenait bien les unités de téléphonie pour le prix payé. Chiffre d’affaire, si vous calculez bien : environ 200’000$ et de nombreux nouveaux clients qui ont changé d’opérateur à cette occasion. Promotion assurée par les radios de Monrovia et en particulier sur Star Radio, la station la plus populaire du Liberia.

Pas mal, pour l’un des pays le plus pauvre du monde à peine sorti d’une sanglante guerre civile. Comme quoi les pays émergents peuvent aussi nous donner de belles leçons de marketing.
Bravo à Tal Hendler, Cellcom VP Marketing & Sales l’initiateur de cette lumineuse idée. 

Le hard discount attire vos auditeurs 23 novembre, 2007

Posté par Michel dans : Documentation,Grande distribution,Hard discount,Negociation,Préparation,Retours sur investissement,Vins , ajouter un commentaire

Selon une étude de l’Insee intitulée « quels lieux d’achats pour quels produits ? », réalisée en 2006, 13% des ménages français achètent les produits alimentaires dans les magasins à bas prix, contre 7% cinq ans plus tôt.

leclercmai6801.jpg

Ce sont surtout les ménages ayant le niveau de vie le plus faible, soit 20% d’entre eux, qui réalisent près de 20% de leurs dépenses d’alimentation dans les magasins de hard discount. Cette part tombe à 5% pour les 10% les plus aisés. A l’inverse, les ménages ayant un niveau de vie élevé ont tendance à s’approvisionner dans les commerces de proximité (18%) et sur les marchés (9%), voir auprès des producteurs. La part de dépenses dans les magasins de proximité s’effrite partout en France, sauf à Paris où elle augmente légèrement. Dans les grandes communes, mieux dotées en hypermarchés, les ménages dépensent davantage dans les grandes surfaces, qui représentent jusqu’à 36% de leur budget alimentaire (LSA.20.11.07).

Vous pouvez argumenter auprès de vos prospects en extrapolant ces chiffres avec vos données d’audience. Par exemple, si vous avez 10’000 auditeurs RDA (responsables des achats), il est probable que 13% d’entre eux, donc 1’300 consommateurs à l’écoute de votre radio, sont des clients actuels ou potentiels de magasins hard discount. Cette approche vous permet de concentrer votre argumentation sur la problématique de votre client, sur son public cible, avec beaucoup d’empathie. De cette manière vous sortez du sketch de la discussion uniquement centrée sur le prix de vos spots, mais vous amenez le client à mesurer le potentiel de consommateurs qui écoutent votre radio et qui pourraient remplir son magasin.

 

Etude de Cas Carglass : Briser les habitudes 24 octobre, 2007

Posté par Michel dans : Automobile,Marketing,Retours sur investissement,Spots,Success Stories , ajouter un commentaire

parebris.jpg

1. SITUATION DU MARCHÉ
Chaque année, 1 automobiliste sur 10 connaît un bris de glace. Une bonne raison pour se faire connaître de tous les automobilistes… Dans le passé, en cas de bris de glace, ceux-ci se rendaient automatiquement chez leur concessionnaire. Carglass est parvenu à briser cette habitude et à s’attribuer une grande partie du marché.

2. OBJECTIFS
Etre meilleurs que les autres, nouer une relation de confiance avec le client. Apparaître avant tout crédibles, convaincants, professionnels et aussi humains. Offrir plus que les concurrents et le faire savoir à tout le monde. Développer parts de marché et chiffres d’affaires.

3. STRATEGIE CREATIVE.
Carglass a opté pour une forme de ‘testimonial’ peu utilisée en radio: une combinaison de témoignages de ses propres collaborateurs en 60 et en 30 secondes. La marque n’a pas utilisé le langage publicitaire, mais la langue simple des vrais collaborateurs. Ils savent de quoi ils parlent, ils ont le temps en 60 secondes de présenter une situation réelle d’une manière convaincante (une vingtaine de spots différents mais une seule idée par message).

Carglass 60 secondes : 

4. STRATEGIE MÉDIA : La radio
Pour Carglass la radio se transforme en media visuel: l’automobiliste entend le message et il voit en même temps le produit dont on parle: le pare brise. Quand il entend un spot, il voit le produit. La radio offre également la répétition nécessaire pour optimiser la force du jingle “Carglass répare, Carglass remplace” et le génial numéro de téléphone 0800 77 24 24 comme 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

5. RESULTATS
- Dans le segment des voitures particulières, la part de marché a doublé pour atteindre 33% en France en 2006. 
- Il a fallu 20 ans pour que le groupe Belge Carglass atteigne en 1997 son premier milliard de CA. Avec la nouvelle approche de communication, Carglass a dépassé le cap des 2 milliards en une année. 
- Le nombre de réparations a augmenté de 250%.
- La notoriété assistée est passée de 68% en 1997 à 81% en 2000 (86% en 2001 et bien au-delà depuis).
- Deux auditeurs sur trois se souviennent du spot des dernières semaines!!!
- Une large majorité d’automobilistes sont aujourd’hui convaincus que Carglass est le plus rapide (80%), offre le meilleur service (60%) et le meilleur rapport qualité/prix (71%).
- L’impact des spots est rapide: le premier lundi après diffusion, Carglass enregistre 30% d’appels en plus par rapport au lundi précédant la vague. 

Extrait de http://effiebelgium.org/fr/case_2001_carglass.html 

La répétition est la clé de l’apprentissage 5 octobre, 2007

Posté par Michel dans : Mediaplanning,Planification,Repetition,Retours sur investissement , ajouter un commentaire

institutrice.jpg

Lorsque je demande à Luc, mon fils de 16 ans, de ranger sa chambre, ça ne fonctionne jamais du premier coup. Avant d’obtenir une réaction, de déclencher une action, plusieurs impacts sont nécessaires. Et chez vous ? Quand ma fille  Laureen (12 ans) me demande de jouer avec elle, j’avoue ne pas m’exécuter du premier coup (« j’ai du travail, non pas maintenant, je dois finir mon bouquin… »). Je cède, après avoir été atteint de 3 ou 4 impacts en général.

C’est humain ! Il faut répéter pour être entendu, compris et encore répéter pour provoquer, déclencher, obtenir une réaction. Pour être efficace, la publicité doit être répétitive. La bonne vieille formule AIDA à encore de beaux jours devant elle. AIDA explique qu’il faut au moins 4 impacts pour Attirer l’attention, provoquer l’Intérêt, créer le Désir avant de déclencher l’Acte. L’avantage de la radio est précisément sa capacité à répéter un message à destination d’un public cible homogène et identifiable. Mais c’est seulement au-delà de 5 ou 6 impacts (et pour une marque nouvelle plutôt 8 impacts) sur chaque auditeur ciblé que votre client commencera à mesurer les retours de sa campagne.

Un clic et vos auditeurs arrivent sur le site de votre client 5 août, 2007

Posté par Michel dans : Internet,Retours sur investissement,Web , ajouter un commentaire

clic.jpg

Une étude récente sur le comportement des internautes a révélé que 20% des utilisateurs d’internet écoutent la radio en permanence (Clark Chapman Research 2006). 

C’est excellent pour vos clients qui cherchent à créer du trafic sur leur site web. Vos auditeurs ne sont qu’un à clic de leur page internet et peuvent arriver immédiatement après la diffusion du spot. Ils pourront également constater l’efficacité de la radio en analysant les statistiques de fréquentation de leurs pages internet.

123

BTS TC1 JOLIMONT |
Pour ceux qui rêvent de for... |
Gestion de Patrimoine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Investir en Bulgarie
| argent facile
| grp1arcadcesi