navigation

Marketing en ligne : doublement des dépenses d’ici cinq ans 13 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Cross medias,Web , ajouter un commentaire

Les dépenses de marketing en ligne en Europe vont doubler au cours des cinq prochaines années, pour passer d’environ 7,5 milliards d’euros en 2006 à plus de 16 milliards en 2012, selon une étude de Forrester Research. Le marketing en ligne (y compris les publicités par courrier électronique et les moteurs de recherche) devrait alors représenter 18% du total des budgets médias. (Journaldunet.com 13.07.07). Ce message s’adresse aux opérateurs radio de proximité qui pensent toujours qu’il n’y a pas d’avenir pour eux sur la toile. Pour les autres je vous propose une formation intensive intitulée « Concevoir et commercialiser un site internet local » incluant de très nombreux exemples de contenus de proximité et de sources de revenus locaux. Plus d’info sur le site www.mediatic.ch ou sur demande à michelcolin@mediatic.ch

Tout connaître sur l’animation du rayon vin 12 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Cross medias,Grande distribution,Promotion,Vins , ajouter un commentaire

raisin.jpg
La FCD et la FNSEA lancent ensemble le site www.animationsvin.fr, censé guider tous les intervenants du vin sur les animations dans les magasins. Voici encore une bonne source d’information pour vous aider à proposer des idées de promotion à vos clients GMS. Les animations vin dans les magasins de grande et moyenne surface sont une chance pour le monde du vin et du commerce.
La Fédération du Commerce et de la Distribution, qui regroupe les principales enseignes et la FNSEA, qui représente l’ensemble du monde agricole ont ainsi décidé de créer ce site pour présenter les partenaires, donner les conditions de succès d’une animation vins, proposer des exemples transférables et indiquer les contacts dans les enseignes et chez les producteurs pour multiplier ces animations. 
Si votre interlocuteur directeur de magasin rechigne à investir seul dans la pub radio, il vous reste la possibilité d’impliquer un producteur local pour partager les retombées d’une campagne de promotion sur votre antenne. A découvrir : www.animationsvin.fr

Un exemple de spot local pour un cru du terroir, c’est à Mazamet évidemment !  atac30sec.mp3 (100% Radio)

Les avantages d’une offre d’emploi à la radio 5 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Emploi , ajouter un commentaire

paribasrecrute.gifQue la presse écrite et les sites internet se gavent avec les ressources provenant des offres d’emploi, n’est pas une fatalité pour les radios. En effet, utiliser le média radio pour recruter apporte quelques avantages :

L’annonce d’emploi diffusée à la radio touche aussi des personnes qui ne sont pas à la recherche d’un job. On augmente donc le potentiel de réussite, car les entreprises cherchent souvent à débaucher des salariés actifs. 
- Les amis, la famille, entendent aussi le message et peuvent servir de relais

- Pour le prix d’une seule parution presse, il est possible en radio de répéter plusieurs fois le message durant plusieurs jours, si possible au même horaire pour viser la même cible. 
- L’annonce d’emploi à la radio permet également d’appuyer la notoriété de l’annonceur à grande échelle et de manière répétitive. 

- L’effet positif (création d’emploi, acteur de la vie locale, entreprise en développement…) est ainsi valorisé vers le grand public, celui qui n’épluche pas systématiquement les pages emplois des journaux. 
- En cas d’urgence l’annonce d’emploi à la radio peut être diffusée le jour même (recherche d’intérimaires…) ou dès le lendemain matin. C’est plus rapide que la presse écrite. 

Certaines entreprises qui recrutent fréquemment dépensent des sommes considérables en annonces d’emploi dans la presse. Contactez ces gros annonceurs locaux avec qui vous n’avez peut-être encore jamais parlé des avantages du média radio. Et pour illustrer ce sujet voici un exemple d’annonce de recrutement pour les gardes frontières suisses :
>
corpsdesgardesfrontieres.mp3  

2007, un bon millésime pour les vins étrangers sur votre radio 2 juillet, 2007

Posté par Michel dans : Grande distribution,Promotion,Vins , 1 commentaire

hardys.jpg

Le caviste Nicolas a fait des productions du Nouveau Monde un axe de différenciation. Dès l’automne 2006, il a mis en avant une sélection de 50 bouteilles venues d’Australie (marque Yellow Tail) comme du Chili (Casillero del Diablo) ou de Californie (Wolfhouse) lors de sa semaine WorldWine. C’est toutefois la grande distribution qui représente 80% des ventes à emporter. «Pour le moment, ce sont les connaisseurs qui en consomment le plus, reconnaît Pascal Baisnée, responsable du marketing de Maison Malesan (groupe Castel). Selon nos études, ces acheteurs ont plus de 45 ans.» Cette assertion vaut surtout pour les vins d’Afrique du Nord. Car du côté des acheteurs de produits chiliens ou californiens, c’est-à-dire du Nouveau Monde, l’âge diminue. «Ce sont les 25-30 ans qui se font plaisir avec un vin de contrée plus lointaine, qu’ils associent à de la cuisine exotique», poursuit Pascal Baisnée. Les pays étrangers les plus en vue sont l’Espagne avec la marque Torres, la Californie avec Woodbridge, le Chili avec Concha Y Toro,  et l’Australie avec Hardy’s. Gallo invite à la découverte des vins du nouveau monde avec un coffret cadeau rempli de trois bouteilles de cépages différents (Californie, Australie, Afrique su Sud). 

Les vins australiens et néo-zélandais vont particulièrement profiter de l’effet Coupe du Monde de Rugby. Voici pour vous une occasion de solliciter les cavistes, négociants et grandes surfaces pour leur proposer de promouvoir ces vins sur votre antenne durant l’été puis durant la Coupe du Monde de rugby

Source  LSA 14 juin 2007

WinWeb, la commercialisation radio du futur 23 juin, 2007

Posté par Michel dans : Gestion commerciale,Mediaplanning,Planification,Vente,Web , 1 commentaire

booking.png

Aux Etats-Unis, Google vend aussi des spots radio. Les annonceurs peuvent acheter les invendus sur le net et les radios optimisent ainsi leurs remplissages jusqu’à la dernière minute. Ebay a suivi le mouvement et propose également des ventes aux enchères de spots pour plus de 2’000 stations de radio américaines. Pas demain la veille chez nous ? Partant du bon (?) vieux principe que tout ce qui peut s’automatiser finira un jour par s’informatiser, ce n’est plus qu’une question de temps. Stéphane Tésorière le patron de Win Radio l’a bien compris. Il travaille depuis longtemps sur une interface web destinée à simplifier le travail des vendeurs de pub radio et à optimiser les ventes

Le WinWeb s’organise en plusieurs modules : Un module de ventes qui permet au directeur commercial de gérer son équipe, d’affecter des objectifs, de faire des statistiques diverses. Les commerciaux pourront ainsi gérer leurs prospects, synchroniser leur contacts, faire de la relance client, réaliser leurs offres en temps réels, saisir leurs demandes de réservations dans une grille de diffusion  globale qui calculera les tarifs en temps réels et en fonction du taux de remplissage, des volumes et de l’antériorité de la commande (Yield Management). En clair le vendeur pourra, depuis son PC online devant le client, vendre les espaces en fonction des disponibilités Les autres modules concernent le  média-planneur, les producteurs de spots, les animateurs et voice-trackers, et enfin le chef d’antenne qui pourra gérer le planning des animateurs, organiser et contrôler les jeux, gérer le stock de cadeaux. Tout cela en ligne où que vous soyez et avec une interface particulièrement agréable. 

Pour plus d’infos www.winmedia.fr ou stesoriere@winmedia.fr

Une idée géniale pour la promo d’un site web 22 juin, 2007

Posté par Michel dans : Promotion,Web , ajouter un commentaire

tdg.png

C’est une brillante idée et un superbe exemple de marketing viral. Pour promouvoir son nouveau site internet, le quotidien suisse La Tribune de Genève a lancé une opération qui se propage toute seule et à grande échelle parmi les internautes de la région genevoise. Pour que l’effet de surprise soit total, je n’en dirai pas plus. Cliquez sur le lien ci-dessous et surtout regardez la vidéo en entier. Vous pourrez ensuite réaliser cette opération pour votre propre compte ou en faire profiter vos amis. Cette promo vous montre un exemple créatif et interactif des nouvelles possibilités qu’offre le web 2.0 à l’échelle locale. Pour info, La Tribune de Genève est un quotidien de proximité qui tire à 67’151 exemplaires pour un lectorat de 169’000 lecteurs soit une pénétration de 12,6% en Suisse Romande et de 44,8% à Genève. Le site du journal est consulté par 175’000 visiteurs uniques par mois (Source REMP).  http://www.tdg.ch/reportage/index.php?page=Ms66ch43dl&date=C2k1L45tN

Un bon exemple de campagne interactive 18 juin, 2007

Posté par Michel dans : Bijouterie,Cross medias,Horlogerie,Web , ajouter un commentaire

casio.png

Proposez à un horloger-bijoutier revendeur de la marque Casio un spot radio pour la promotion de la nouvelle collection. Votre client local pourra peut-être obtenir de la marque une participation financière pour cette campagne. En fin de spot, dirigez vos auditeurs vers le site de la marque http://www.casio-radio-controlled.com  

Sur le site vous pourrez visualiser la nouvelle collection, mais surtout, vous regarderez la video interactive. N’hésitez pas à inscrire votre numéro de téléphone et votre code postal. Je ne vous en dis pas plus afin que l’effet surprise de cette expérience interactive soit total. Vous vivrez une vraie action cross médias qui implique (la radio en tant que support de promotion), internet et le téléphone selon un modèle que vous pourriez reproduire pour d’autres annonceurs locaux. 

Avec Local On Line vos annonceurs deviennent des pros en médiaplanning 13 juin, 2007

Posté par Michel dans : Grande distribution,Mediaplanning,Planification,Web , ajouter un commentaire

Carat Local vient de mettre au point un logiciel online destinés aux directeurs locaux d’enseignes nationales. En quelques clics, le responsable de point de vente va visualiser l’intégralité de l’offre médias disponible sur sa zone de chalandise. Il pourra bâtir son plan média sur mesure en fonction de ses objectifs de communication et pourra ainsi mieux négocier avec les régies publicitaires ou vendeurs locaux en fonction des réelles performances des différents supports. Cet outil intéressera tous les acteurs du commerce et de la distribution (franchiseurs, franchisés, indépendants et tous les secteurs : distribution, banques, voyagistes, immobilier etc..). Local On Line devrait permettre aux annonceurs de construire des mix-médias locaux efficaces, de mieux définir les niveaux de pression publicitaire et par conséquent d’optimiser les budgets.
carat.jpg

L’accès au logiciel en ligne est proposé aux enseignes sous forme d’abonnement entre 600 et 1’200 euros par an.

Carat Local se refuse de mettre cet outil à disposition des agences et médias locaux afin d’en conserver la maîtrise exclusive. Impossible donc de voir à quoi cela ressemble et à quelle sauce votre radio locale est cuisinée. Impossible aussi pour l’instant d’utiliser ces précieuses données locales pour les intégrer dans une offre cross-média dont vous avez la recette.  Il faudra trouver un directeur de magasin abonné qui voudra bien nous laisser accéder à son PC pour tester le logiciel. Selon William Bouchereau de Carat, « l’utilisation de cet outil est particulièrement facile et les annonceurs locaux n’auront aucune difficulté à l’utiliser pour définir leur stratégie de communication locale. Une hotline sera même à leur disposition en cas de besoin ». 

Ce qu’il faut retenir aujourd’hui de cette brillante initiative de Carat Local, est que certains de vos clients vont devenir des experts en médiaplanning local et qu’ils n’auront plus besoin d’une agence locale pour faire un choix médias pertinent. Heureusement le hors media n’est pas pris en compte dans Local On Line. Il faudra donc toujours des interlocuteurs locaux et des créatifs pour construire une vraie campagne. Plus que jamais, la compétence technique, la créativité et le relationnel des vendeurs de pub locale seront des qualités incontournables. 
Michel Colin 

Une puce pour analyser les retours 12 juin, 2007

Posté par Michel dans : Comptage,Retours sur investissement , ajouter un commentaire

epcrfidtag.jpg

Vous n’avez pas fini d’entendre parler de RFID. La radio-identification venant de l’anglais radio frequency identification (usuellement abrégé RFID), est une méthode de traçabilité pour stocker et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » ou « tags ». Les radio-étiquettes sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui peuvent être collées ou incorporées dans des produits. Les radio-étiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permettent de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur.

Le vidéo-reportage publié par le magazine LSA permet de bien comprendre de quoi il s’agit. Image de prévisualisation YouTube

Les étiquettes RFID permettent la traçabilité, le comptage de trafic sur un point de vente, l’élaboration de statistiques et de ratios de ventes. Elles vont aussi vous permettre  d’imaginer des jeux créatifs et interactifs à l’occasion de salons, de concerts, d’animations dans des centres commerciaux.

La technologie de la traçabilité sera exploitée en matière de CRM (gestion de la relation client) mais aussi pour analyser les actions marketing et les retours sur investissements. Pas de panique ! Je vous rappelle si besoin, que la radio ça marche ! Que le média est particulièrement réactif et que notre mission est de générer du trafic sur les points de ventes. Toutes les technologies qui permettront de mesurer l’efficacité du média radio nous sont favorables. A vous les vendeurs de vous assurer avec votre client de la qualité de la stratégie mise en place. Il n’y a pas de mauvais média, seulement de mauvaises campagnes… 

Idées de jeux et dotations à la mode 6 juin, 2007

Posté par Michel dans : Jeux , ajouter un commentaire

gpspsp.jpg

Selon une enquête réalisée par le magazine La Revue des Jeux et le site www.concours.fr voici les dotations à la mode, donc en mesure d’intéresser vos annonceurs et vos auditeurs :

Voyages : regain d’intérêt des annonceurs et des joueurs pour les destinations du nord de l’Europe (Irlande, pays scandinave, pays baltes…) ainsi que pour l’ouest américain. 

Produits technologiques : grosse progression des GPS, packs contenant Windows Vista, consoles PS3 

Les grands classiques du moment : cours de cuisine dispensés par des chefs, les produits de la licence Arthur et les Minimoys, les séjours connotés  » terroir « . 

Prix originaux imaginés : avec la Coupe du Monde de Rugby, les produits à licence Rugby ainsi que les séjours pour rencontrer l’équipe ou l’accompagner.

Quelques bonnes idées de jeux pour vous inspirer :

1...3435363738

BTS TC1 JOLIMONT |
Pour ceux qui rêvent de for... |
Gestion de Patrimoine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Investir en Bulgarie
| argent facile
| grp1arcadcesi